Visas de travail pour les Etats-Unis : la liste complète (mis à jour)

by | 28 comments

Pour venir habiter et travailler aux Etats-Unis, vous avez besoin d’un visa. En effet, il est strictement illégal de travailler aux USA sans visa.

Ce n’est sans doute pas la première fois que vous l’entendez ! Mais vous vous dîtes peut être :

Un visa d’accord, mais lequel ?

En effet, il y a une multitude de façons de partir travailler aux USA et des visas de travail qui ont des conditions d’éligibilité, des règles d’obtention et des coûts différents.

Au cours de mes années aux Etats-Unis, j’ai eu 5 visas ! Ca n’a pas toujours été facile de naviguer dans toutes ces règles d’immigration américaines.

Vous êtes à la recherche d’un emploi aux Etats-Unis ? Répondez au quiz pour savoir à quels visas vous êtes éligible !

Dans cet article, je vais passer en revu les principaux visas de travail pour les Français aux Etats-Unis. Vous apprendrez :

  • Quels sont les différents visas de travail
  • Leurs règles d’éligiblité
  • Leur durée et leur coût

Avant de rentrer dans les détails, regardons quels sont les visas les plus utilisés par les Français :

Nombre visas de travail américain par categorie

Source : U.S. Citizenship and Immigration Services

En sachant que les visas B et F ne sont pas des visas de travail, on peut en conclure que :

  • Le visa J est de loin le visa le plus utilisé pour venir aux Etats-Unis (mais attention : beaucoup de programmes pour venir aux US utilisent le visa J, cf. ci-dessous).
  • Les visa L et E qui sont des visas de travail à long terme sont ensuite les visas les plus utilisés pour venir aux US.
  • Le visa H, normalement le visa de travail par excellence, a un volume extrêmement bas.

Maintenant que vous avez une idée du volume de visas accordés, je vais vous montrer les spécificités de ces visas.

Le visa J-1 : Pour les emplois courts et les stages

Faire un stage aux etats-unis avec un visa j1

Le visa J-1 vous permet de partir aux Etats-Unis pour tous les programmes à courte durée liés aux études ou au travail. En clair, vous aurez besoin de ce visa si vous :

  • Faîtes un stage (J-1 intern)
  • Êtes un professionnel de moins de 40 ans et souhaitez commencer un emploi court (J-1 Trainee)
  • Êtes étudiant et souhaitez faire un job d’été aux US (J-1 Work & Travel)
  • Êtes au pair
  • Faîtes un échange avec une université étrangère (programme du type Erasmus)
  • Faîtes de la recherche dans une université américaine

ll y a d’autres cas pour lequel le visa J-1 est valable mais ceux que j’ai énoncé ci-dessus sont les plus courants. Ci-dessous, je vous détaille les J-1 les plus fréquemment utilisés pour travailler aux US.

Consultez le guide complet sur les visas J-1 Intern et Trainee.

Le J-1 Intern pour les stages :

Il est super simple à obtenir :

  • Vous devez être étudiant ou diplômé de moins de 12 mois.
  • Votre stage doit également être en rapport avec ce que vous étudiez.

Ce visa est valide pour tout stage d’une durée de 1 à 12 mois. Vous pouvez obtenir ce visa autant de fois que vous le voulez du moment que vous êtes éligible.

NB : Si vous souhaitez faire deux stages dans la même entreprise, il faut que vous respectiez un délai de carence de 3 mois entre les deux stages.

Délais pour l’obtenir : 1-2 mois entre le début de la préparation du dossier jusqu’à la réception du visa. Voir toutes les démarches.

Coût : le prix oscille entre 1000 et 2000 € en fonction de la durée de votre stage (le plus souvent, c’est votre employeur qui paiera).

Pour obtenir un stage avec ce visa, lisez l’histoire de Lisa qui a trouvé 1 stage grâce à ce visa.

Le J-1 Trainee pour les jeunes professionnels :

Si vous êtes un jeune professionnel, le J-1 Trainee est une belle porte d’entrée pour travailler aux US. Il est relativement simple à obtenir. Vous devez :

  • Avoir entre 20 et 40 ans.
  • SOIT être titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur et avoir au moins 1 an d’expérience.
  • OU avoir au moins 5 ans d’expérience si vous avez seulement le Bac ou un CAP.

Il est bien plus facile à obtenir qu’un H-1B mais dure au maximum 18 mois. Il est aussi difficilement renouvelable car il y un délai de carence de 2 ans à respecter entre deux J-1 Trainee… Ouch !

Délais pour l’obtenir : 1-2 mois entre le début de la préparation du dossier jusqu’à la réception du visa. Voir comment obtenir le visa J1 Trainee.

Coût : le prix de ce visa de travail varie entre 1 000 et 3 000 € en fonction de la durée de votre job (le plus souvent, c’est votre employeur qui paiera).

Le J-1 Work & Travel pour les jobs d’été :

Si vous voulez faire un job d’été aux US, vous devez postuler à ce visa et ce, même si votre emploi dure moins de 90 jours.

Perso, si j’avais su que ce programme existait pendant mes années étudiantes, j’aurais tenté de trouver un job d’été à Hawaï 😉

visa j1 work and travel pour trouver un job d'été aux etats-unis

Pour l’obtenir il faut que vous :

  • Soyez étudiant dans l’enseignement supérieur
  • Trouviez un job saisonnier rémunéré

La durée maximale du job d’été est de 4 mois. Il doit obligatoirement se passer entre le 1er juin et le 30 septembre de chaque année.

Délais pour l’obtenir : 1 mois.

Coût : le tarif du visa est de 1 000 € pour un job de 4 mois.

Pour votre famille ? Dans les cas du J-1 Intern et J-1 Trainee, votre conjoint(e) et enfants pourront vous accompagner et bénéficieront du visa J-2. Votre conjoint(e) pourra également obtenir une autorisation de travail. Malheureusement, ceci n’est pas possible pour le J-1 Work & Travel.

En conclusion : Le visa de travail J-1 est un des visas les plus simples à obtenir. Il ne nécessite pas l’aide d’un avocat d’immigration, ce qui rend son coût plus abordable. C’est une bonne solution pour une première expérience aux Etats-Unis. Cependant, puisque sa durée est limitée, il ne vous permet pas de rester à long terme au pays du burger.

Le visa L-1 : Si votre entreprise vous envoie travailler aux US

Visa de travail L1 transfert etats-unis

Si vous travaillez depuis au moins 1 an pour une entreprise et que celle-ci vous envoie travailler dans un de ses bureaux ou pour une filiale aux Etats-Unis, alors vous pouvez prétendre au visa L-1.

Il y a deux cas de figure :

  • Si vous arrivez aux Etats-Unis pour occuper un poste de manager haut placé alors vous aurez le visa L-1A valide 3 ans renouvelable deux fois.
  • Si vous êtes transféré aux Etats-Unis parce que vous avez des compétences rares ou spéciales, alors vous obtiendrez le visa L-1B valide 3 ans renouvelable une fois.

Dans ces deux cas, pour obtenir votre visa, vous devez avoir travaillé pour votre employeur au moins 1 an en continu pendant les 3 années précédentes.

Il est nécessaire de faire appel à un avocat d’immigration pour s’occuper du dossier. Dans l’immense majorité des cas, les frais de quelques milliers de dollars sont pris en compte par votre employeur.

Pour votre famille ? Les membres de votre famille peuvent vous accompagner avec le visa L-2. Votre conjoint(e) pourra recevoir une autorisation de travail une fois sur place.

Le visa E-2 : Pour les entrepreneurs et leurs employés

Les Etats-Unis ont passé un traité avec la France qui permet aux Français d’obtenir un visa s’ils créent ou rachètent une entreprise qui va générer des emplois. Le visa est accordé pour 5 ans et est renouvelables indéfiniment.

Par exemple, si vous voulez arriver aux US pour lancer une boîte dans l’immobilier et terminer leader du monde libre, c’est le visa qu’il vous faut !

Visa E2 pour investisseurs entrepreneurs etats-unis usa

Pour obtenir le visa E-2, l’entrepreneur doit :

  • Investir un montant substantiel d’un minimum de 50 000 € mais en général, ça tourne plutôt autour de 100 000 € (tout dépend du business que vous lancez)
  • Avoir l’intention de venir aux Etats-Unis uniquement pour développer et diriger cette entreprise aux Etats-Unis
  • Avoir pour objectif de faire grossir l’entreprise et d’embaucher des personnes (qui ne sont pas juste lui-même et sa famille).

Il est nécessaire de faire appel à un avocat d’immigration et aussi souvent d’un spécialiste pour vous aider à monter le dossier. En effet, il faut prouver que votre projet est solide et nécessite un business plan.

Délais pour l’obtenir : de 2 à 10 semaines pour traiter le dossier à l’ambassade. Il faut bien sûr ajouter le temps de préparation du dossier au préalable.

Maintenant : Cet entrepreneur français peut aussi embaucher des Français qui bénéficieront de ce même visa.

Pour obtenir le visa E-2 en tant qu’employé vous devez :

  • Être de la même nationalité que l’investisseur.
  • Avoir un poste à responsabilités (comme être manager d’une équipe) ou avoir des compétences spéciales, c’est à dire des compétences rares ou une expertise dans un domaine.

C’est un visa long terme (5 ans) et il n’y a pas de quota.

Par contre, vous ne pouvez pas transférer ce visa vers une autre entreprise.

Et si vous êtes Français, vous devrez donc trouver les offres d’emploi des entreprises françaises.

De plus, si l’entreprise se porte mal ou ferme, le visa est perdu et l’entrepreneur et ses employés rentrent à la maison (comprenez en France).

Un avocat d’immigration est aussi la bienvenue pour vous aider à obtenir ce visa. En général, il faut 2 à 3 mois pour obtenir le visa depuis la préparation du dossier jusqu’à son obtention.

Chaque visa coûte plusieurs milliers de dollars à réaliser entre les frais de visa et d’avocat. C’est souvent l’entreprise qui s’en charge.

Pour votre famille ? Votre conjoint(e) peut également prétendre au visa E-2 pour vous suivre. Il/elle pourra recevoir une autorisation de travail une fois sur place. Vos enfants pourront aussi obtenir un visa E-2.

En conclusion : En tant qu’employé, le visa E-2 est une vraie solution pour habiter aux USA à long terme mais à l’inconvénient de vous bloquer avec l’entreprise qui vous sponsorise (ceci dit, il ne faut pas cracher dans la soupe !).

Pour avoir plus de détails sur le visa E2, lisez mon guide dédié sur le visa E2.

Le visa H-1B : Si vous êtes employé par une entreprise américaine

C’est le Graal pour travailler aux US !

Si vous avez au moins un diplôme Bachelor ou son équivalent et que vous vous faîtes recruter par une entreprise américaine, ce visa est fait pour vous.

Il a été créé pour aider les entreprises américaines à recruter des étrangers à niveau de compétences élevé. J’ai déjà eu l’occasion d’écrire un guide entier et détaillé sur le visa H-1B.

De nombreuses entreprises américaines l’utilisent pour recruter des talents de l’étranger, notamment dans la Silicon Valley. Par exemple, 15% des employés de Facebook était sous visa H1b en 2016.

Ce graph montre les entreprises américaines qui emploient le plus de personnes avec visa H1b :

Nombre de visa H1b dans les entreprises américainesSource: Reuters analysis of Labor department filings.

Les avantages de ce visa :

  • Sa durée de validité est longue : 3 ans renouveable 1 fois (6 ans max)
  • C’est possible de transférer le visa à un autre employeur si vous souhaitez changer de job et rester aux Etats-Unis. Vous n’êtes donc pas pieds et mains liés à votre employeur comme avec la plupart des autres visas.

Ses contraintes :

  • Seulement 85 000 visas disponible par an
  • Il faut y postuler au visa le 1er avril de chaque année (jour où les inscriptions ouvrent)
  • La paperasse est complexe et nécessite l’aide d’un avocat d’immigration.
  • Les délais ! Comptez comptez de 8 à 10 mois. Vous ne recevrez le visa qu’au plus tôt en octobre même si vous postulez en avril
  • L’administration Trump suspecte les entreprises d’embaucher des étrangers pas chers avec ce visa plutôt que des Américains et met des bâtons dans les roues des demandeurs

Quelles sont les conditions d’éligibilité ?

  • Vous êtes au moins titulaire d’un Bachelor, d’un Master ou plus.
  • Votre emploi est un emploi qualifié qui nécessite au moins un diplôme Bachelor
  • Votre salaire est au moins égal aux salaires versés habituellement pour les personnes à même niveau de diplôme et formation (C’est pour éviter que les entreprises recrutent des étrangers et les sous-payent).

Contrairement aux rumeurs, vous pouvez exercer tous types de métier pour prétendre aux H-1B. Il n’y pas de secteurs d’activité pour lesquels ces visas sont réservés.

Vous voulez trouver un job avec un visa H-1b ? Suivez ce guide étape par étape !

Quel coût ? Entre $3 250 et $9 000 en fonction de certaines options, de votre entreprise sponsor et de votre avocat. Cela dit, c’est souvent l’entreprise sponsor qui prend en charge les frais.

Pour votre famille ? Ils peuvent vous accompagner grâce au visa H-4. Votre conjoint(e) pourra recevoir une autorisation de travail si vous commencez la procédure de green card et pourra travailler pour n’importe quelle entreprise américaine (cela dit l’administration Trump avait pour projet de retirer cette autorisation, affaire à suivre).

En conclusion : C’est un des meilleurs visas de travail car vous n’êtes pas lié à votre employeur mais les difficultés inhérentes à son obtention le rendent finalement peu attractif. Pour plus de détails, lisez le guide du visa H-1B.

Le visa O : Si vous avez des compétences extraordinaires

Si vous avez des compétences extraordinaires ou si vous avez eu des réussites notables dans le domaine des arts, des sciences, de l’éducation ou des affaires, vous pourrez prétendre à ce visa. Vos succès doivent avoir été reconnus nationalement ou internationalement.

Par exemple, vous avez sans doute déjà dansé (que vous vous l’avouiez ou non) sur de la musique d’un Canadien qui vit aux USA avec le visa O-1B :

Visa O-1 pour venir travailler aux USA avec un permis

Il y a plusieurs catégories de visa O :

  • Le visa O-1A : Si vous êtes un As des sciences, de l’éducation, des affaires ou un athlète de haut niveau.
  • Le visa O-1B : Si vous êtes une star de la musique, de la télé ou du cinéma (et peut être de la télé réalité ? La documentation de l’administration américaine ne le précise pas)
  • Le visa O-2 : Si vous travaillez pour une personne titulaire d’un visa O-1. Si vous êtes une personne “normale” comme moi, c’est là votre chance d’avoir un visa.

Le visa O est valide 3 ans et est renouvelable. Comme pour tous les visas à long terme, c’est mieux de s’entourer d’un avocat d’immigration pour construire votre dossier.

Comment obtenir un visa O-1 ? Il faut que vous puissiez démontrer des réussites ou des compétences extraordinaires et reconnues dans votre domaine. Il va falloir que vous prouviez que vous êtes dans le Top 1% de votre domaine en montant des prix gagnés, des articles parus sur vous ou un salaire très élevé.

Visa O1 pour compétences extraordinaires travail etats-unis

L’avantage du O-1 est que vous pouvez y postuler par vous même, sans employeur, ce qui vous laisse ensuite la possibilité de travailler à votre compte, monter une boite, ou être employé par n’importe quelle entreprise. Vous pouvez aussi postuler au visa avec l’appui d’une entreprise sponsor.

Comment obtenir un visa O-2 ? Vous devez être employé par le titulaire d’un visa O-1 et montrer que vous avez les compétences nécessaires et essentielles pour aider ce dernier dans son travail.

Pour votre famille ? Si vous êtes titulaire d’un visa O-1 ou O-2, alors votre famille pourra obtenir un visa O-3. Cependant, votre conjoint(e) ne pourra pas obtenir d’autorisation de travail.

En conclusion : Même si il est assez rare d’obtenir un visa O-1, surtout au début de sa carrière, je connais quelques personnes qui l’ont obtenu après 4-5 ans d’expérience.

En réalité, il n’y a pas besoin d’avoir le CV de Thomas Pesquet pour pouvoir l’avoir. Quelques petites publications dans des magazines ou journaux à votre sujet suffisent.

Plus abordable, le O-2 est aussi une option à garder en tête pour partir aux Etats-Unis  !

Le visa B-1 : Pour les séjours business temporaires

Visa de business B1 pour travailler aux etats-unis

Le visa B vous permet d’entrer aux Etats-Unis afin d’y réaliser des activités liées au business. Plus spécifiquement, il vous permet de :

  • Rencontrer des associés ou des clients
  • Négocier des contrats
  • Participer à des formations

Typiquement, c’est le visa utilisé par un chargé d’affaires qui a plusieurs clients aux Etats-Unis et souhaite s’y rendre régulièrement.

A la différence des autres visas, vous ne pouvez pas vous installer aux US avec ce visa. Vous habitez et êtes toujours employé en France.  Vous ne pouvez être aux USA que temporairement.

Généralement, si vous souhaitez vous rendre aux US pour moins de 90 jours pour du business, une simple ESTA suffit. Cela dit, si vous comptez rester plus de 90 jours ou si vous comptez faire des allers-retours entre la France ou les Etats-Unis très régulièrement, c’est préférable d’avoir un visa B-1.

Chaque visite aux Etats-Unis avec ce visa doit durer moins de 6 mois. Cela dit, vous pouvez faire autant de visites que vous le souhaitez du moment que vous rentrez au moins tous les 6 mois.

Le visa F-1 : Si vous étudiez aux USA

Visa étudiant f1 pour étudier aux etats-unis

Si vous êtes admis à une université américaine pour y étudier et y obtenir un diplôme, alors vous aurez le visa F-1.

La première année, vous ne pouvez travailler que sur le campus de votre université (à la salle de sport de l’école ou en tant qu’assistant de professeur par exemple).

Après la première année, vous pouvez travailler en dehors du campus du moment que le travail est en rapport avec vos études.

Une fois votre diplôme en poche, vous pouvez demander une OPT (Optional Pratical Training) qui vous donne droit de travailler partout aux Etats-Unis pendant 12 mois.

Diplômé en math, technologie, engénierie, ou sciences ? Alors votre OPT peut être allongé de 24 mois supplémentaires (36 mois au total).

C’est ce qu’a fait Hugo qui a trouvé son premier emploi à Los Angeles après avoir étudié à Chicago.

NB : si vous êtes en échange universitaire aux Etats-Unis pour quelques mois (programme de type Erasmus) alors vous aurez un visa J-1 et vous n’aurez pas le droit de travailler.

Le visa I : Si vous êtes journaliste

Plus rare, vous obtiendrez le visa I si vous êtes journaliste pour un journal, une radio, ou chaine de télévision et envoyé aux Etats-Unis. Les équipes de tournage, les reporters et tout le staff du journaliste auront aussi ce visa.

Le visa A : Si vous êtes diplomate ou membre du gouvernement

Encore plus rare, si vous êtes un représentant haut placé du gouvernement, ambassadeur, consul, ou membre de cabinet ministériel, vous entrerez aux USA avec le visa A-1.

Si vous êtes employé dans une ambassade ou un consulat aux Etats-Unis, vous bénéficierez du visa A-2.

Le visa P : Si vous êtes un athlète ou un artiste en visite pour une compétition ou une performance

Si vous êtes un athlète de haut niveau et reconnu et souhaitez venir aux US pour participer à une compétition, alors vous pouvez postuler au visa P-1A.

Si vous êtes un artiste reconnu internationalement et comptez entrer aux Etats-Unis pour y effectuer une performance, vous pouvez obtenir le visa P-1B.

Dans les deux cas, votre staff peut aussi obtenir le même visa que vous.

Conclusion

Vous connaissez maintenant tous les visas de travail pour partir vivre aux USA. Les options sont multiples et dépendent de votre objectif.

Bien connaitre ceux pour lesquels vous êtes éligibles vous aidera dans votre recherche d’emploi, surtout une fois que vous serez en contact avec les entreprises.

Vous êtes à la recherche d’un emploi aux Etats-Unis ? Répondez au quiz pour savoir à quels visas vous êtes éligible !

J’espère que cet article vous a été utile. Une fois que vous savez à quels visas vous êtes éligible, vous être presque prêt pour bien commencer votre recherche d’emploi ou de stage aux USA.

Vous avez des questions sur les visas ? N’hésitez pas à les poser en commentaire !

Je ferais de mon mieux pour y répondre 😉

Inscription newsletter pour trouver un travail aux usa

​Inscrivez-vous à ma newsletter

​Et apprenez toutes mes stratégies pour trouver un emploi ou stage aux Etats-Unis

Envie de partir aux US ?

Recevez un cours gratuit par email et apprenez tout sur le CV américain, les visas, et comment trouver des entreprises qui recrutent des Français.

Qui suis-je ?

Qui suis-je ?

Je m'appelle Josselin Petit-Hoang et je vis à New York depuis 6 ans. Je suis arrivé pour une année de césure en 2012 et j'y suis resté ! Au total, j'ai eu 1 stage, 1 emploi et 5 visas. Je travaille désormais pour une startup où je gère une équipe marketing. J'ai créé Un Job Pour Alex pour aider plus de personnes à partir vivre aux Etats-Unis. On a déjà parlé de ce projet dans Le Monde Campus et French Morning !

Bonne lecture et n'hésitez pas à me poser vos questions !

trouver un job aux etats unis avec un visa de travail

Recevez un cours par email pour trouver un job aux Etats-Unis

Inscrivez vous pour apprendre les techniques qu'utilisent les Français pour partir aux Etats-Unis.

Inscription réussie ! Consultez votre boite mail pour un premier bonus !

Share This

​Souhai​​​​tez-vous travailler aux USA ?